Browse Category by Guides
Guides

Comment jardiner bio

 

Et si vous imaginez votre satisfaction en cueillant les légumes dans votre potager tout près de votre cuisine ? Bénéficiez des avantages de votre jardin biologique sans dépenser autant d’argent. Néanmoins, l’opération est délicate et,  ci-dessous, nous vous proposons quelques conseils pour réussir votre plantation de légumes.

 

Préparation du coin potager

Pour commencer, il faut préparer le sol et le compost. Ainsi, la terre sera prête à être utilisée pour rendre des délices bio. N’utilisez pas de matières chimiques pour le sol, cela peut nuire aux vers qui rendent fertile la base. Il faut ensuite déterminer le pH, les taux nutritifs et les recommandations pour le traitement afin de s’assurer de la qualité du sol.

Pour préserver le système bio, utilisez un engrais naturel pour le compost. Ce dernier est conçu à partir des déchets, utiles pour nourrir les cultures. En principe, ils encerclent souvent les jeunes plants.

Pour les préparatifs, réservez 1 m² de surface pour le composteur ou faites un bac à compost.

Il faut ensuite tenir compte de la lumière et de l’humidité qui passe dans votre jardin. Le drainage et la qualité de votre sol sont aussi des caractéristiques non négligeables pour savoir quelles sortes de légumes s’adaptent dans votre environnement.

À savoir que plus une plante est bien placée, plus, elle résiste aux ébranlements extérieurs.

 

Réalisation d’un jardin biologique

Quand tous les matériaux, sols, composts et légumes sont prêts, il est important de faire une vérification. En sachant qu’un sol riche en argile et en limon est très fertile, il est donc nécessaire de faire un petit test. Si une terre humidifiée colle sur votre main sans salir les doigts après l’avoir malaxée, c’est qu’elle recouvre un taux considérable d’argile et de limon fin.

La réalisation du compost quant à elle se fait comme suit : mélangez les déchets des repas, les copeaux de bois, les fleurs fanées, les excréments d’animaux et les vieux journaux. Puis, retournez le tout très souvent pendant 6 mois afin d’obtenir une bonne composition.

Aussi, optimisez les semences 100 % bio qui sont disponibles chez certains fermiers. Une variété de légumes naturelle est fortement recommandée.

Ainsi, ne craignez plus de ne pas avoir une main verte, profitez seulement de votre joli square.

Conseil : si vous n’avez pas beaucoup d’espace pour un grand potager ou si vous ne pouvez pas vous consacrer pleinement à votre culture, côté disponibilité, nous vous recommandons de cultiver les tomates et les courgettes.

 

Source: https://www.consoglobe.com

Guides

Comment choisir un hoverboard ?

 

 

Pour les jeunes, l’hoverboard remplace désormais le skateboard. Cet équipement se distingue, car il fonctionne par l’intermédiaire d’une batterie. Il revient aux particuliers de guider sa direction. Le matériel se déplace en fonction du mouvement du corps de l’utilisateur. Afin d’assurer la sécurité de l’individu, il est recommandé de tenir compte de certains points au moment de l’achat.

 

Caractéristiques d’un hoverboard

 

Avec les différents modèles d’hoverboard présents dans le commerce, il est conseillé de redoubler de prudence lors de la transaction. Le marché regorge de marchandises contrefaites. Afin de ne pas tomber sur une contrefaçon, le particulier doit commencer par vérifier la vitesse du matériel. Les produits de haute qualité peuvent aller jusqu’à 13-17 miles. Pour garantir la sécurité des jeunes, les vendeurs suggèrent surtout un hoverboard atteignant la portée de 12-14 miles.  Ce dispositif se déplace à 16 km/h soit 10 MPH par rapport à l’AirWheel. Sa rapidité se situe entre 24 à 28 km.

L’acheteur ne doit pas ignorer l’autonomie de la batterie. Ceci évite de tomber en panne en cours de route. Pour ce faire, l’hoverboard doit posséder une pile authentique de SAMSUNG 4.4 mAh au lithium.

Comme le fabricant s’est surpassé dans sa construction, certains modèles se connectent par Bluetooth. La clé à distance de l’équipement fonctionne comme une télécommande. L’utilisateur peut l’actionner ou le désactiver de loin.

 

 

 

Les différents types d’hoverboard

 

Le particulier peut opter pour un simple hoverboard. Il se distingue, car l’équipement est constitué de deux roues. Ces dernières sont reliées par une charnière. Pour actionner l’appareil, l’utilisateur n’aura qu’à effectuer une pression sur les coussinets. S’il souhaite se déplacer en avant, l’individu devra se pencher vers cette direction. Dans le cas où il veut modifier sa trajectoire, un de ses pieds doit être poussé plus loin que l’autre.

La monoroue électrique ou AirWheel  se particularise, car elle ne comporte qu’une seule grande roue au milieu. Sur les côtés, on peut trouver des palettes pour que l’utilisateur se tienne debout. Pour changer de trajet, le particulier doit utiliser sa masse corporelle.

 

 

Guides

Choisir et conserver la mangue

 

La mangue est un fruit exotique très succulent. Mais, il ne faut pas oublier qu’elle peut pourrir si jamais on ne sait pas comment bien la choisir et comment bien la conserver. Question choix, référez-vous à vos mains. En effet, une bonne mangue doit être souple au toucher.

 

Comment choisir la bonne mangue ?

Certaines pensent qu’il faut juste se référer à sa couleur pour choisir une mangue bien mûre. Elles ont tort puisque comme certaines variétés si on va prendre l’Amélie, cette dernière peut rester verte à maturité. Ce qu’il faut faire, c’est tester sa souplesse en pressant légèrement avec le doigt. Aussi, il ne faut pas oublier que la récolte des mangues ne se fait pas à maturité. Ce fruit achève sa maturité même à l’air libre, dans une corbeille ou un compotier. Les mangues assez fermes sont conseillées pour les salades et les accompagnements des préparations.

 

Comment bien la conserver ?

Une fois qu’on sent qu’une mangue est mûre, il est préférable de la consommer rapidement afin de profiter ses qualités gustatives. Ce fruit succulent ne supporte pas les températures inférieures à 6°C comme d’autres fruits exotiques. Il est recommandé de ne jamais conserver une mangue dans le réfrigérateur, mais le mieux sera de la placer dans un endroit frais, comme un cellier, par exemple. Dans un supermarché ou au marché, les mangues sont vendues en vrac. Il y en a qui sont vendues dans des barquettes de protection quand elles sont à maturité, et celles-ci sont à consommer aussitôt.

 

Guides

Choisir sa couette

 

 

Théoriquement, une couette doit être renouvelée tous les cinq ans afin de profiter pleinement du confort qu’elle procure. Mais, reste le choix qui peut être un petit souci, car il y a une multitude de choix en ce qui concerne ce produit. Il peut être synthétique ou naturel, en coton ou en polyester, en duvet ou en plumes. Il faut donc connaître ses besoins et les éléments essentiels à prendre en compte avant de s’acheter une couette.

 

Niveau de chaleur

En ce qui concerne le niveau de chaleur, il existe plusieurs types de couettes. En effet, il y a les couettes chaudes, tempérées, thermorégulatrices, légères et 4 saisons.

Les couettes chaudes sont idéales pour les personnes qui ne peuvent pas supporter le froid, mais elles sont aussi conseillées pour les chambres pré chauffées (température inférieure à 18 °C).

Les couettes tempérées sont recommandées pour les chambres dont la température se trouve entre 18 °C et 22 °C. Elles peuvent être utilisées tout au long de l’année, car elles conviennent à la majorité des gens.

Les couettes thermorégulatrices sont conçues pour permettre à faire face aux changements de température d’une chambre ou du corps de celui qui va l’utiliser.

Les couettes légères ont été conceptualisées pour répondre aux besoins des personnes qui sont sensibles à la chaleur et aussi pour les pièces chauffées à plus de 22 °C.

Une couette 4 saisons est le mariage d’une couette légère et d’une couette mi-saison. Elle permet de bien traverser l’hiver, car elle est chaude et gonflante.

 

Autres caractéristiques à prendre en compte

À part le niveau de chaleur qui est vraiment primordial, il faut aussi bien connaître le matériau qui compose la couette. En effet, elle peut être faite en duvet ou en plumes. Avec la technologie, il est possible de profiter d’une couette de haute performance et qui ne causera pas de crises d’allergies. Aussi, avant de choisir une couette, essayez de toujours comparer les prix tout en choisissant une, qui sera facile à entretenir.

 

 

Guides

Choisir son matelas

 

 

Le matelas est un dispositif essentiel dans la vie de l’homme puisque c’est sur celui-ci qu’il se repose et sommeille. De ce fait, il est donc primordial de bien le choisir, car il se différencie selon les besoins et attentes de chacun. En effet, les critères peuvent aller de la morphologie de la personne jusqu’au matériau de conception du produit, et aussi le prix.

 

Les différentes sortes de matelas

 

 

De nos jours, il existe trois types de matelas : les matelas en latex, en mousse et à ressorts.

Les matelas en latex peuvent être naturels ou synthétiques. Ils sont reconnus pour leur fermeté, leur longévité ainsi que l’aération que leurs alvéoles procurent.

Les matelas en mousse peuvent être conçus avec du polyéther, du polyuréthane et à mémoire de forme. Ce type de matelas est surtout reconnu par sa densité et son prix qui est abordable.

Les matelas à ressorts se tranchent en trois types : biconiques, multispires et ensachés. Ils sont surtout reconnus par la ventilation qu’ils font profiter.

 

 

Les caractéristiques

 

Avant de choisir un matelas, il faut prendre en compte certaines caractéristiques pour profiter d’un meilleur confort en l’utilisant. Déjà, il faudra bien connaître le matériau qui le composera et qui sera en fonction de vos besoins et vos attentes. Aussi, sa densité, un élément qui détermine sa fermeté, doit être tenue en compte puisqu’il se rapporte au poids et à la taille de la personne qui va y dormir. Après, il y a le garnissage qui est l’élément qui va vous fera sentir la douceur et le confort du matelas.

De nos jours, la taille d’un matelas peut aller de 70 x 190 à 200 x 200. Ce critère est très important, car dans un petit matelas, on peut se réveiller plusieurs fois la nuit. Il ne faut pas oublier qu’il est possible de commander un matelas sur-mesure, car l’on peut dormir seul et dormir à deux.

 

 

Guides

Comment choisir une poussette – II

 

L’usage

Lorsque vous souhaitez acheter une poussette, il est également nécessaire de connaître à l’avance l’usage que vous prévoyez de faire de celle-ci pour savoir le modèle qui dispose de toutes les caractéristiques répondant à vos besoins.

Les différents modèles de poussette existant sur le marché sont adaptés à différentes situations.

Si vous prévoyez d’utiliser la poussette pour amener votre enfant à se balader avec vous, il serait préférable que vous optiez pour des poussettes tout-terrain. Les poussettes tout-terrain sont confortables aussi bien pour votre enfant que pour vous qui la conduisez. En effet, elles sont bien amorties et leur guidon est suffisamment élevé pour  garantir aussi bien à vous qu’à votre enfant le maximum de confort quelle que soit la durée de votre balade.

Par contre, si vous prévoyez de l’utiliser pour des sorties strictement en ville, il est préférable d’opter pour des modèles à châssis élevé pour éviter tout contact avec les échappements des voitures pouvant conduire à des problèmes de santé.

Par ailleurs, il peut être judicieux de tenir compte de l’âge de votre enfant lorsque vous achetez une poussette. Pour les bébés qui viennent de naître, il faut opter pour les poussettes lui permettant de s’allonger tout le temps tandis que pour les jeunes enfants, il faut opter pour les poussettes à hamac légèrement incliné.

 

Confort et encombrement

 

Pour pouvoir s’assurer d’opter pour une poussette adaptée à vos besoins, il est également nécessaire de s’assurer de son confort et du fait qu’elle ne soit pas encombrante.

Le confort qu’un modèle donné peut offrir se traduit par une assise bien rembourrée, une ceinture de sécurité qui peut bien maintenir l’enfant sans risque, une maniabilité et une légèreté de la poussette. Le nombre de roues et le guidon dont dispose l’appareil peut également garantir aussi bien votre confort que celui de votre enfant.

En ce qui concerne l’encombrement, selon l’usage que vous prévoyez de faire de la poussette et selon l’endroit où vous prévoyez de l’utiliser, il est nécessaire de vérifier que le modèle pour lequel vous optez ne sera pas encombrant pour vous.   Les poussettes à cannes sont moins encombrantes et facile à ranger contrairement aux poussettes combinées.

A travers ce guide, nous vous conseillons de bien vous informer sur les caractéristiques clés des poussettes afin d’éviter d’opter pour le mauvais produit.  Il vous sera utile de connaître à l’avance la conformité du modèle aux normes de sécurité et l’usage que vous prévoyez de faire de la poussette.

 

 

Guides

Comment choisir une poussette – I

 

Afin de permettre à votre bébé de s’épanouir dès la première année de sa vie tout en ayant plus de liberté dans vos activités quotidiennes, il est nécessaire d’avoir une poussette et de bien le choisir. Pour faciliter vos choix, il est préférable d’apprendre à travers ce guide les caractéristiques clés qui ne devraient pas manquer à une meilleure poussette.

La conformité aux normes

La sécurité de leurs enfants est tout ce qu’il y a de plus important pour les parents. C’est pourquoi la prise de connaissance de la conformité d’un modèle donné aux normes de sécurité relatives aux poussettes est nécessaire pour ne prendre aucun risque partout où vous amenez votre enfant.

Afin de vérifier la conformité aux normes, il vous suffit de voir si la mention NF EN 19888 ou la mention NF 54-001 sont présentes quelque part sur la poussette.

La conformité à ces normes indique que la poussette est stable, qu’elle dispose d’un dispositif de verrouillage lorsqu’elle est pliée, qu’elle possède d’un dispositif de frein de parking, qu’elle peut résister aussi bien à des contraintes mécaniques que physiques, qu’elle dispose d’une ceinture de sécurité et qu’elle exclut tout risque d’inflammabilité ou d’intoxication.

La stabilité de la poussette garantit son équilibre qui joue un rôle essentiel pour la sécurité de votre enfant. Une poussette stable peut se voir d’un simple coup d’œil mais c’est la présence de cette mention qui garantit à 100% cette stabilité.

La présence d’un  dispositif  de verrouillage est nécessaire lorsque la poussette se plie parce que si en croyant l’avoir plié et en le transportant à la main ou en le déposant à un endroit étroit si elle se déplie soudainement, elle peut causer un accident. La présence de cette mention peut vous garantir que cela ne se produira jamais.

Il en est de même pour le frein de parking et la présence de ceinture de sécurité. Il est également important qu’une poussette dispose de ce dispositif pour éviter d’éventuels accidents.