Browse Month by March 2017
Guides

Comment choisir un hoverboard ?

 

 

Pour les jeunes, l’hoverboard remplace désormais le skateboard. Cet équipement se distingue, car il fonctionne par l’intermédiaire d’une batterie. Il revient aux particuliers de guider sa direction. Le matériel se déplace en fonction du mouvement du corps de l’utilisateur. Afin d’assurer la sécurité de l’individu, il est recommandé de tenir compte de certains points au moment de l’achat.

 

Caractéristiques d’un hoverboard

 

Avec les différents modèles d’hoverboard présents dans le commerce, il est conseillé de redoubler de prudence lors de la transaction. Le marché regorge de marchandises contrefaites. Afin de ne pas tomber sur une contrefaçon, le particulier doit commencer par vérifier la vitesse du matériel. Les produits de haute qualité peuvent aller jusqu’à 13-17 miles. Pour garantir la sécurité des jeunes, les vendeurs suggèrent surtout un hoverboard atteignant la portée de 12-14 miles.  Ce dispositif se déplace à 16 km/h soit 10 MPH par rapport à l’AirWheel. Sa rapidité se situe entre 24 à 28 km.

L’acheteur ne doit pas ignorer l’autonomie de la batterie. Ceci évite de tomber en panne en cours de route. Pour ce faire, l’hoverboard doit posséder une pile authentique de SAMSUNG 4.4 mAh au lithium.

Comme le fabricant s’est surpassé dans sa construction, certains modèles se connectent par Bluetooth. La clé à distance de l’équipement fonctionne comme une télécommande. L’utilisateur peut l’actionner ou le désactiver de loin.

 

 

 

Les différents types d’hoverboard

 

Le particulier peut opter pour un simple hoverboard. Il se distingue, car l’équipement est constitué de deux roues. Ces dernières sont reliées par une charnière. Pour actionner l’appareil, l’utilisateur n’aura qu’à effectuer une pression sur les coussinets. S’il souhaite se déplacer en avant, l’individu devra se pencher vers cette direction. Dans le cas où il veut modifier sa trajectoire, un de ses pieds doit être poussé plus loin que l’autre.

La monoroue électrique ou AirWheel  se particularise, car elle ne comporte qu’une seule grande roue au milieu. Sur les côtés, on peut trouver des palettes pour que l’utilisateur se tienne debout. Pour changer de trajet, le particulier doit utiliser sa masse corporelle.